août 26

0  commentaires

Sommeil de bébé : 9 mauvaises attitudes des nouveaux parents.

Les attitudes des parents pour que leur bébé ait un sommeil le plus sécuritaire possible peuvent être déroutantes, surtout lorsque vous êtes épuisé. Consultez cette liste pour vous assurer que vous évitez ces erreurs courantes avec le sommeil de votre bébé.

béb sourit en dormant

Le sommeil du nouveau-né : C’est l’une des trois principales choses auxquelles vous pensez lorsque vous avez un bébé. Il y a le sommeil, il y a les tétées, et il y a l’hygiène de base.

Au fur et à mesure que vous apprenez à connaître les besoins de sommeil de votre nouveau-né, ses habitudes et rythmes en constante évolution, et que vous vous adaptez à la privation de sommeil des nouveaux parents, vous pourriez vous sentir dépassé par toutes les philosophies concurrentes du sommeil de bébé dans les livres et sur les blogs, les innombrables choses à faire ou à ne pas faire, des règles contradictoires et des avertissements de sécurité effrayants. Pendant ce temps, vous vous demandez toujours comment faire pour que votre adorable petite créature dorme toute la nuit . Il existe de nombreuses façons de le faire – c’est à vous de déterminer ce qui fonctionne – mais il y a certaines choses que vous devriez éviter complètement. 

Le sommeil de bebe et les attitudes des parents. Consultez cet article pour vous assurer que vous évitez ces erreurs les plus courantes.

Voici neuf erreurs les plus courantes sur le sommeil de bébé. 

1. Ne croyez pas que la phase du nouveau-né qui dort tout le temps durera éternellement.

bébé dort blotit dans un panier

Nous détestons vous le dire, mais la période où votre bébé dort paisiblement, s’endort simplement, après une tétée peut ne pas durer ainsi dans les prochains mois. Les premières semaines, ou même les premiers mois, ne sont pas toujours significatives du type de dormeur que vous avez mis au monde. Certains bébés dorment tôt la nuit , mais cela ne veut pas dire que cela va continuer indéfiniment. Si vous faites partie des parents chanceux avec un « bébé dormeur » , profitez bien de cette chance car cela risque de ne pas durer !

2. Endormir bébé ailleurs que dans son lit :

Déposer bébé déjà endormi dans son lit est l’une des pires erreurs que commettent les parents. C’est déroutant pour un bébé de se réveiller dans un berceau. La dernière chose dont il se souvient est d’avoir été blotti tout contre vous. Au prochain micro-réveil, parfois au bout de 15-20 minutes après l’avoir déposé endormi dans son berceau, votre bébé se rendra compte qu’il n’est plus bien au chaud dans vos bras. Il se mettra à crier à pleins poumons. Il faut le déposer éveillé ou à peine somnolent dans son lit. Ainsi il pourra développer les habitudes pour s’assoupir par lui-même. Et même si vous allaitez votre bébé pour l’aider à s’endormir avant la sieste ou le soir avant de le coucher, cela peut fonctionner pour l’instant, mais sachez que plus tard, cela ne fonctionnera plus.

3.Dormir sur le canapé avec un nouveau-né dans les bras est vraiment dangereux.

Nous l’avons compris, s’endormir sur le canapé avec un bébé recroquevillé sur votre poitrine est l’une des meilleures sensations au monde. Beaucoup de nouvelles mamans épuisées s’assoupissent un peu pendant que leur bébé endormi est étendu sur ses genoux ou blotti tout au chaud et confortablement sur un coussin d’allaitement. Mais selon de nombreuses études, ce type de co-dodo,  sur un canapé ou un fauteuil, est une grave erreur de sommeil du nouveau-né. C’est bien plus dangereux que de dormir à deux dans un lit. Le risque de faire tomber ou d’étouffer le bébé est immense. Si vous allez faire la sieste ou dormir avec votre bébé, optez pour le partage du lit. Et si vous dormez ensemble ou partager votre lit, lisez cet article pour vous assurer de le faire en toute sécurité.

4. Ne laissez pas votre nouveau-né dormir dans le siège auto.

bébé dort dans siège auto

C’est un sujet litigieux. Nous y sommes tous passés. Votre bébé est assit dans le siège auto pendant que vous rentrez chez vous en voiture. Parfois même pendant que vous faites des courses. Le confort des sièges bébé de le sortir et transférer votre bébé endormi à l’intérieur de votre maison. Ainsi, il peut finir sa sieste. Mais selon l’AAP, permettre à un bébé de dormir dans un siège auto qui a été placé sur le sol ou dans une poussette est un danger pour la sécurité. La tête du bébé peut tomber en avant et provoquer ce qu’on appelle l’ asphyxie positionnelle. En raison de l’angle prévu lors de la conception du siège, il est beaucoup plus sûr de laisser votre nouveau-né faire la sieste dans le siège auto pendant qu’il est attaché à la base et installé dans la voiture.

Laisser votre bébé dormir dans un siège d’auto hors de la base prévue et lorsque vous n’êtes pas à coté pour le surveiller est une grave erreur. En fait, les experts recommandent de limiter le temps que votre bébé passe dans un siège auto, un transat ou une balançoire à 30 minutes. Principalement pour des raisons de développement. En effet, cela restreint les mouvements et augmente le risque de développer une plagiocéphalie positionnelle, syndrome de la tête aplatie. Cependant, il faut reconnaître que ce maximum de 30 minutes est carrément impossible sur les trajets routiers. Parfois les parents ont de longs trajets pour aller au travail ou à la garderie. Egalement si la balançoire est vraiment le seul endroit où vous pouvez faire faire la sieste à votre bébé. L’important est de ne pas en abuser.

6. N’achetez pas ces jolis ensembles de tour de lit que vous voyez sur les blogs et dans les catalogues.

Celui-ci est assez facile à suivre : n’utilisez pas de tour de lit .  Ils constituent un risque de SMSN, leur vente est même interdite dans certains pays. Oui, certains bébés s’agitent beaucoup pendant leur sommeil. Surtout lorsqu’ils sont sur le point d’apprendre à rouler, à ramper ou à marcher. Mais ils ne se blesseront probablement pas gravement en se cognant la tête contre une barrière de berceau. Bien que ces protections de lit empêchent les sucettes et les petits pieds et mains de sortir des lattes du berceau, ils ne sont pas recommandés. En effet le risque d’enchevêtrement et d’étranglement est très élevé. Il est possible également que les bébés plus âgés et plus mobiles essayent de se mettre debout sur les protections. Ils les utilisent alors comme marchepied lorsqu’ils essaient de sortir du berceau. 

7. Ne changez pas la routine du coucher lorsque bébé est malade.

bébé dort emmailloté

Il est intéressant d’instaurer au plus tôt un rituel  du coucher : tous les soir la même heure, les mêmes actions. Les experts disent qu’il est plus facile d’apprendre à un bébé  le rituel du coucher entre 6 et 12 mois, mais utilisez votre jugement et écoutez votre instinct. Si vous n’êtes pas pleinement engagé dans l’entraînement au sommeil avant de commencer, vous ne vous y tiendrez pas . Les jours où votre bébé fait ses dents, ou s’il est malade ou s’il a un rhume, n’arrêtez pas cette routine. Essayez de la respecter au mieux sinon, lorsqu’il sera guéri, il sera très difficile de la reprendre.

8. Arrêtez le partage de chambre après six mois.

C’est une question délicate. En octobre 2016, l’AAP a annoncé que les parents devraient partager la chambre avec leur bébé pendant au moins les six premiers mois. Idéalement, pendant une année complète. Mais en juin 2017, les experts avaient changé d’avis à ce sujet. Ils disent que vous ne devriez pas partager la chambre au-delà de six mois. En effet, de nombreuses chambres de parents ne contiennent qu’un berceau, pas un vrai lit, et la plupart des bébés deviennent trop grands pour le berceau ou commencent à bouger  de plus en plus au bout de quatre, cinq ou six mois. Certains bébés se réveilleront plus souvent la nuit s’ils entendent ou sentent leurs parents à proximité. Ils dormiront plus profondément dans leur propre chambre. Il est également assez difficile d’apprendre à votre enfant le sommeil indépendant lorsqu’il est juste à côté de vous.

Si le partage de chambre fonctionne pour vous, tant mieux, mais ne vous sentez pas obligé de le faire. Les chercheurs ne voient pas d’énormes avantages après un bébé de plus de six mois.

9. Ne laissez pas un babyphone high-tech vous rendre trop confiant ou trop anxieux.

Les babyphone pour bébé sont très utiles, mais ils ne remplacent pas la surveillance par les parents du sommeil de bébé. Si vous entendez votre bébé remuer, un coup d’œil rapide sur un moniteur vidéo peut vous dire s’il s’agit d’un réveil à part entière, ou tout simplement un changement de position insignifiant. Parfois, vous pouvez revenir à vos occupations sans ouvrir la porte de la chambre. Mais certains parents poussent à l’extrême la tendance des babyphones high-tech, achètent des appareils coûteux qui mesure la fréquence cardiaque et les niveaux de saturation en oxygène d’un nourrisson. Les pédiatres déconseillent d’utiliser ce type de moniteurs cardio respiratoires, ainsi que les capteurs placés sous le matelas du bébé, car ils peuvent provoquer de fausses alarmes, ce qui rend les parents anxieux et entraîne des visites inutiles aux urgences.

Le chef du groupe de travail de l’AAP sur le SMSN, le Dr Rachel Moon, affirme qu’il n’y a également aucune preuve que ces dispositifs aident à prévenir le SMSN chez les bébés en bonne santé. L’inscription aux alertes et à la diffusion de données biométriques sur votre smartphone ne remplace pas la création d’un environnement de sommeil sûr pour votre bébé. “Nous craignons que les gens deviennent complaisants”. « S’ils ont un moniteur, ils pourraient penser qu’ils peuvent mettre leur bébé sur le ventre pour dormir. Ou encore, dormir avec leur bébé.

Encore faut-il suivre les directives pour un sommeil sécuritaire :

  • Placez toujours votre bébé dans le berceau sur le dos, pas sur le côté ou sur le ventre.
  • Ne mettez pas de couvertures et d’ oreillers dans le berceau.
  • Arrêtez d’emmailloter votre bébé une fois qu’il a appris à rouler.

Tags


You may also like

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}