octobre 11

0  commentaires

Est-ce qu’ un enfant peut être végétarien ? Comment faire ?

Est-ce qu’ un enfant peut être végétarien ? Comment faire ? Nous allons tout vous expliquer dans cet article.

Vous lirez souvent des articles mettant en avant les préoccupations de carence dans le régime végétarien, en particulier en ce qui concerne les protéines. Mais la vérité est que la carence en protéines est rarement observée dans les populations aisées , et généralement elle est uniquement observée dans les populations où TOUS les aliments sont rares. En termes simples, lorsque la nourriture est abondante, toutes les personnes, quels que soient leurs choix alimentaires, recevront plus que suffisamment de protéines, et en suivant les étapes décrites ci-dessous, votre enfant s’épanouira avec un régime alimentaire complet à base de végétaux.

Fausses croyances

Il y a quelques années, un couple australien a fait l’actualité alors qu’il comparaissait devant un tribunal où il a plaidé coupable d’avoir omis de subvenir aux besoins d’un enfant et d’avoir causé des blessures graves. L’enfant souffrait de malnutrition. Dans la presse, on a beaucoup parlé du régime végétalien de la famille, mais le tribunal a reconnu que la dépression de la mère avait joué un rôle important dans les mauvais soins prodigués à l’enfant. La nourriture à base de plantes donnée à l’enfant n’était pas un problème car elle était végétalienne, le problème était que la nourriture donnée à l’enfant ne fournissait pas une nutrition suffisamment équilibrée. Cela aurait facilement pu se produire avec un régime à base de viande, car l’un des problèmes majeurs de l’affaire était le manque de connaissances.

Première étape :

La première chose que vous devez faire si vous envisagez d’élever des enfants végétaliens est de vous renseigner. Si vous ne savez pas cuisiner, il est temps de vous y mettre. Et il est temps de tomber amoureux des lentilles, des haricots, des noix, des graines et d’une gamme variée de légumes.

Vous devez devenir une experte en nutrition végétale et comprendre ce qui constitue une alimentation équilibrée. Avec les enfants ainsi que des protéines équilibrées et des graisses saines, vous devrez porter une attention particulière à la vitamine D, à la vitamine B12, au calcium, au zinc et au fer.

Allaitement et sevrage

Le meilleur départ possible dans la vie pour votre bébé est l’allaitement, et pour vous, une alimentation saine et équilibrée pendant l’allaitement. Il est donc sage de continuer à prendre un supplément vitaminique sans danger pour la grossesse. Cela transmettra la meilleure nutrition possible à votre enfant. Ne soyez pas pressé d’arrêter d’allaiter. Il n’y a pas de lait maternisé végétalien actuellement sur le marché, bien qu’ils émergeront sans aucun doute dans un avenir pas trop lointain. Ne soyez pas tenté de donner à votre nourrisson des substituts de lait à base de plantes, car ils n’auront pas la nutrition dont votre enfant a besoin. D’ailleurs, il en va de même pour l’alimentation d’un nourrisson avec du lait de vache naturel.

Chaque enfant est différent en ce qui concerne le sevrage. Mon aînée a été allaité jusqu’à plus de deux ans. Le conseil de mon pédiatre était de continuer à allaiter jusqu’à ce que mon enfant ait deux ans si possible. Mon plus jeune a cependant arrêté à la minute où il a découvert une alimentation appropriée à 10 mois. Alors ne vous en faites pas si votre enfant ne semble pas vouloir continuer à allaiter. Si vous arrêtez d’allaiter avant deux ans, vous devrez porter une attention particulière à un bon équilibre entre la nutrition, les minéraux et les vitamines. Si tel est le cas et que cela vous inquiète, envisagez de vous faire aider par un professionnel de la nutrition.

Exemple de sevrage :

Mes deux enfants ont d’abord été sevrés avec un mélange de banane et d’avocat, qui est une légende dans notre maison.Essayez-le ! Ensuite ils sont passés aux mélanges de lentilles et de légumes, de soupes épaisses et de versions pour bébés de ce que nous mangions. Il est judicieux de faire attention à un composant de protéines végétales à chaque repas, par exemple des lentilles, des haricots ou du quinoa, ainsi que des légumes et des graisses saines. Les bébés peuvent manger des noix et des graines, mais seulement si elles sont moulues ou complètement mélangées.

Certains bébés vous diront quand ils veulent de la nourriture. Ils peuvent même commencer à la saisir dans vos mains ! J’autoriserais certainement cela. Mon deuxième enfant a juste eu ce qu’il voulait de ce que nous mangions, et c’était beaucoup plus facile.

B12 est important

En ce qui concerne la vitamine B12 à laquelle tous les végétaliens devraient être attentifs, il existe un certain nombre d’aliments enrichis à considérer lorsque votre enfant commence à manger plus et à téter moins.

La meilleure chose que vous puissiez faire en ce qui concerne les jeunes enfants et la B12 est de leur donner de l’extrait de levure. Une collation à base de pain grillé  contiendra également beaucoup de B12. Nous utilisons également de la levure dans de nombreux plats salés. Par exemple dans les soupes, ragoûts et la meilleure sauce végétalienne de tous les temps. Mes enfants sont des amoureux de levure à ce jour. Nous utilisons également les flocons d’Engevita comme substitut de fromage, saupoudrés sur les pâtes et dans de nombreuses sauces. Engevita est super chargé en B12.

Les protéines ne doivent pas être une préoccupation

Je recommanderais également de faire aimer le houmous à vos enfants le plus tôt possible. Le houmous est l’un de ces super aliments super nutritifs et facile à trouver ou à cuisiner soi-même. Servi avec des bâtonnets de pitta, de carottes et de concombre, c’ est gagné  avec la plupart des enfants. Servis ensemble de cette manière, le houmous et le pitta sont ce qu’on appelle une protéine complète. A eux deux, le pitta et le houmous contiennent tout le spectre des acides aminés dont vous avez besoin.

On parle beaucoup d’obtenir le spectre complet de ces acides aminés essentiels, ce qui est généralement mal compris. Les protéines d’origine animale contiennent les neuf acides aminés essentiels. Ce qui en fait des protéines complètes, mais il n’est pas vraiment nécessaire de manger un aliment qui contient tout. C’est là qu’intervient l’idée que les végétariens manquent de protéines, ce qui est faux. La combinaison d’aliments végétaux donne des protéines complètes et donne exactement le même résultat sur le plan nutritionnel.

Aliments avec protéines complètes

Il existe quelques aliments à base de plantes qui sont en eux-mêmes des protéines « complètes ». En effet, ils contiennent le spectre complet des acides aminés. Ils comprennent : Tofu, tempeh, fèves edamame, quinoa, sarrasin, amarante et graines de chia. Certains d’entre eux ont un peu un goût fort pour un nourrisson. Le quinoa par exemple a besoin un peu de se cacher dans une sauce savoureuse. Mais le mien, a toujours apprécié les haricots edamame, du tofu brouillé et du pudding de chia aux fruits frais.

Mais plutôt que de se concentrer uniquement sur ces aliments, votre répertoire de protéines peut s’étendre massivement. Pour cela, il suffit de combiner des protéines végétaliennes provenant de différentes sources, comme l’exemple de houmous et de pitta ci-dessus, qui, à elles seules, ne sont pas complètes, les deux fournissant comme par magie une protéine complète.

Voici quelques idées :

Il convient de noter, que 100 g de pain complet contient 13 g de protéines. C’est plus que dans 100 g d’œuf, et que tous les légumes contiennent un composant protéique. Une alimentation riche en légumes peut apporter une contribution significative à vos besoins nutritionnels quotidiens, notamment en protéines.

  • Riz et lentilles ou haricots. 

Le riz brun et le riz blanc, lorsqu’ils sont combinés avec des haricots ou des lentilles, donnent une protéine complète. Et il existe littéralement de nombreuses recettes contenant des haricots ou des lentilles, du riz, ou d’autres céréales, et des légumes. Presque tous les continents de la planète ont une version de cette cuisine.

  • Haricots sur toast

Oui, les haricots classiques sur du pain grillé sont une protéine complète. Très utile dans les moments où le temps presse et que vous avez des enfants affamés.

  • Sandwich au beurre d’arachide

C’est sûrement une bonne surprise pour vous ! Et oui, un sandwich au beurre de cacahuète est une protéine très complète.

Garder l’œil sur l’équilibre

Une fois que votre bébé est sevré et capable de se nourrir, il s’agit de rendre ses plats préférés aussi équilibrés et savoureux que possible. Continuez à faire attention à un composant protéique et végétal à chaque repas. il y trouvera la vitamine B12. Il trouvera les autres nutriments dans la grande variété de légumes de toutes couleurs et types. Dans l’idéal, choisissez les provenant d’une culture locale autant que possible.


Tags


You may also like

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}