septembre 30

0  commentaires

À quelle heure coucher bébé ?

Nous vivons dans une nation de noctambules, mais les heures de coucher tardives affectent-elles négativement la santé de vos enfants ? Y a-t-il une heure à privilégier pour coucher votre bébé ?

Nous avons discuté avec des experts du sommeil pour le savoir.

Vous savez que les jeunes enfants sont censés dormir suffisamment chaque nuit. Mais que se passe-t-il si les routines familiales trépidantes repoussent l’heure du coucher de vos enfants ? Cela affecte-t-il la santé de vos enfants à long terme ? 

La plupart des spécialistes du sommeil, sans surprise, ne sont pas enthousiastes à l’idée d’une heure de couché tardive. Beaucoup soulignent que cet horaire est le plus difficile pour maman et papa. “Dans la plupart des familles, les parents n’auront tout simplement pas l’énergie de s’occuper d’un enfant de 3 ans à 22h00”, déclare Judith Owens, MD, directrice de la clinique pédiatrique des troubles du sommeil à l’hôpital pour enfants Hasbro, à la Providence. “Les parents ont besoin de temps pour eux.”

Cependant, le Dr Owens dit qu’il n’y a probablement rien d’intrinsèquement nocif à laisser les enfants se coucher tard, à condition – et c’est la partie cruciale – qu’ils se couchent à peu près à la même heure chaque nuit et dorment suffisamment dans l’ensemble. Comme l’explique le Dr Owens de manière plus clinique : « La durée et la régularité du cycle veille-sommeil sont les facteurs les plus importants pour qu’un enfant ait un sommeil réparateur de qualité .

bébé endormit tient la main de sa mère
©https://www.flickr.com/photos/30478819@N08/

Les heures de coucher tardives sont-elles mauvaises pour les enfants ?

Une fois que les enfants commencent à se réveiller tôt pour la garderie, l’école ou d’autres activités, le coucher tardif peut entraîner un manque de sommeil. Les enfants, comme les adultes, ne peuvent pas fonctionner correctement lorsqu’ils sont fatigués. Ils deviennent grincheux et inattentifs. “Le manque de sommeil peut avoir des conséquences vraiment dévastatrices sur l’humeur et les performances de l’enfant “, explique le Dr Owens. Cela peut également fatiguer le corps, provoquant un stress qui retarde une bonne croissance physique.

Mais il s’avère qu’il est assez courant que les enfants se couchent tard. “Je ne compte plus le nombre de familles qui me disent que leurs enfants veillent jusqu’à 22h ou 23h00 “. Dans de nombreux foyers, les horaires familiaux chargés et la réticence des parents qui travaillent tard à mettre leurs enfants au lit tôt entraînent des journées plus longues. Dans d’autres ménages, l’épuisement parental pur permet aux enfants de gagner les batailles de l’heure du coucher.

Et la plupart des ménages n’ont pas le luxe de matinées tranquilles avec la possibilité de laisser dormir bébé jusqu’à ce qu’il se réveille naturellement. Le résultat, selon des recherches récentes, est une abondance d’enfants somnolents. Dans une étude de la National Sleep Foundation, 60% des enfants de moins de 18 ans se sont plaints de se sentir fatigués pendant la journée et 15% ont déclaré s’être endormis à l’école. Une étude portant sur 500 enfants de la maternelle à la quatrième a révélé que plus d’un tiers d’entre eux avaient des problèmes de sommeil .

Mon enfant dort-il suffisamment ?

Il n’est pas toujours facile de dire si votre enfant dort suffisamment, disent les experts. Les enfants fatigués n’apparaissent pas nécessairement fatigués, selon le Dr Mindell. Au contraire, alors qu’ils luttent contre leur envie de somnoler, ils peuvent devenir hyperactifs.

Un indice qu’un enfant ne dort pas assez, dit le Dr Mindell, est qu’il s’endort constamment dans la voiture, même lors de courts trajets. Le frottement des yeux, l’irritabilité et le comportement agressif sont d’autres indices. Un enfant qui a besoin de beaucoup d’encouragement pour commencer à bouger le matin peut se mettre au lit trop tard.

Mais le fait qu’un enfant se lève tout seul n’est pas nécessairement un signe qu’il est complètement reposé. “Nous avons des horloges internes très, très puissantes”, souligne le Dr Mindell. “Certains enfants se réveillent à une certaine heure, quelle que soit l’heure à laquelle ils se couchent.”

La privation de sommeil , paradoxalement, peut conduire à un sommeil agité et à un réveil prématuré de l’enfant. En fait, lorsque les parents se plaignent au Dr Mindell que leur enfant est debout avec les oiseaux, elle leur conseille régulièrement d’essayer de mettre l’enfant au lit plus tôt. Souvent, dit-elle, cette étape aide l’enfant à dormir plus profondément et à rester au lit plus longtemps.

bébé endormit sur décor lune

Et si mes enfants préfèrent rester éveillés tard ?

Si votre enfant semble particulièrement à l’aise de garder des heures de coucher tardives, les raisons peuvent être plus profondes que vos habitudes domestiques. Mary Carskadon, Ph.D., directrice du Laboratoire de chronobiologie et de recherche sur le sommeil à l’hôpital Bradley, à Providence, a étudié les habitudes des « oiseaux de nuit » qui dorment tard et des « alouettes » qui se lèvent tôt chez les adolescents. Le Dr Carskadon dit que les jeunes enfants ont également tendance à adopter un horaire ou un autre. La recherche suggère que notre préférence individuelle pour des habitudes de sommeil précoces ou tardives peut être en partie enracinée dans nos gènes , mais notre environnement et notre âge les influencent également. Les adolescents sont généralement plus des oiseaux de nuit que les autres.

Pour savoir si votre enfant a une préférence, posez-vous la question : est-ce qu’il se réveille  tôt, quoi qu’il se passe ? Semble-t-il plus énergique et joyeux à certaines heures ? Même si l’horloge intérieure de votre enfant semble naturellement tournée vers les heures plus tardives, réfléchissez bien avant de tenir compte de ses préférences. Finalement, il devra se conformer à un horaire du matin.

Comment passer à une heure de coucher plus tôt pour les enfants

Certains experts disent que plus les enfants passent à un horaire de coucher assez tôt   dès le plus jeune âge, mieux c’est. “Plus ce cycle nocturne dure longtemps, plus vous aurez de difficulté à le changer”, prévient Robert Doekel, MD, spécialiste du sommeil à Birmingham, en Alabama. Mais d’autres suggèrent qu’il n’y a rien de mal à reporter l’ajustement, tant que vous le faites progressivement. Si votre enfant a l’habitude de se coucher à 22h00, n’attendez pas la veille du premier jour d’école pour imposer une extinction des lumières à 20h00.

Et une fois qu’ils commencent à se lever tôt, ne laissez pas toute l’attraction et la distraction de la vie de famille moderne les empêcher de dormir tôt. Éteignez les lumières, tirez les couvertures et couchez-les pour qu’ils puissent avoir leurs dix heures et plus de sommeil. Pour les enfants, et pour tout le monde, en fait, le sommeil n’est pas seulement un repos de confort. Il favorise l’énergie, le bien-être, l’apprentissage, la bonne humeur et des familles paisibles. « Si les enfants ne dorment pas suffisamment, dit le Dr Carskadon, cela affecte la qualité de vie de toute la famille.

Selon les pédiatres, les enfants âgés de 2 à 3 ans devraient dormir de 9 à 13 heures par nuit, les enfants de 3 à 5 ans devraient dormir de 10 à 12 heures et ceux de 5 à 12 ans devraient dormir au moins 8. Si votre l’enfant doit se lever tôt le matin ou si vous voulez qu’il se couche plus tôt pour  sa santé, voici quelques conseils pour faire le changement :

Conseils :

  • Avancez l’heure du coucher de votre enfant de 15 minutes par jour ou de 15 minutes tous les deux ou trois jours.
  • Faites attention à l’exposition de votre enfant à la lumière, qui, selon les experts, affecte les hormones qui contrôlent notre horloge interne. Pour aider à reculer une horloge interne, visez beaucoup de lumière vive le matin. L’activité et la lumière naturelle aident aussi. Alors dirigez-vous vers l’aire de jeux après le petit-déjeuner. Le soir, tamisez les lampes à l’approche de l’heure du coucher.
  • Évitez les activités stimulantes avant le coucher, y compris les jeux excitants, regarder la télévision et jouer à des jeux vidéo. Substituez des rituels calmes et apaisants : un verre de lait chaud, un bain, une histoire au coucher.
visage bébé endormit

Que faut-il savoir sur la sieste ?

Elle est composée principalement de sommeil lent profond et ne contient que très peu de sommeil paradoxal.

Elle disparaît en général entre 3 et 6 ans. Cependant, il n’est pas rare qu’un enfant de 2 ans ne fasse plus de sieste, surtout si la durée de son sommeil de nuit est importante. Lorsque l’enfant ne fait plus la sieste, le sommeil de la première partie de la nuit se réorganise : le sommeil lent profond sera plus présent et la première apparition de sommeil paradoxal survient plus tardivement.

L’enfant entre 4 et 12 ans est normalement très vigilant dans la journée. Il semble en forme mais s’endormira rapidement le soir, dans un sommeil très profond. La réapparition régulière des siestes doit nous conduire à rechercher une cause médicale ou une anomalie du sommeil ou de la vigilance.

Les horaires des siestes sont très importants : une sieste imprévue ou trop tardive peut parfois décaler ou rendre difficile l’endormissement du soir car la pression de sommeil n’arrive plus à son maximum au moment de l’heure habituelle du coucher.


Tags


You may also like

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}